Au moins 13.000 suicides liés à la crise économique

Rien qu’en Europe et en Amérique du Nord, il y aurait eu depuis 2007 au moins 13.000 suicides liés à la dégradation de la situation économique.

Cette estimation est le résultat des travaux de sociologues et d’experts en santé publique de l’université d’Oxford et de la London School of Hygiene & Tropical Medicine.

Ils ont calculé qu’entre 2007 et 2010 le nombre de suicides avait augmenté de 4,8% aux Etats-Unis, se traduisant par 4.750 suicides de plus.

Entre 2007 et 2009, la hausse était de 4,5% au Canada, soit 240 suicides de plus, alors que la tendance était à la baisse auparavant.

Même constat pour l’Europe avec une hausse de 6,5% entre 2007 et 2010, soit 7.950 suicides « en excès », contrastant avec une tendance baissière les années précédentes.

Les auteurs ne concluent pas formellement à des suicides liés à la crise, mais estiment que plusieurs éléments convergent en ce sens.

En particulier le fait qu’une telle hausse n’a pas été constatée en Nouvelle-Zélande, pays industrialisé épargné par la crise financière.

Ce contenu a été publié dans Le chômage, Le stress au travail, Le stress qui tue, suicide, Traumatismes, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>