Un changement fréquent d’école augmente le risque de psychose

Un changement fréquent d’école au cours de l’enfance augmente le risque de symptômes psychotiques à un âge ultérieur.

C’est le résultat d’une étude britannique publiée dans la revue Journal of the American Academy of Child and Adolescent Psychiatry.

Pour leur étude, des scientifiques de la Warwick Medical School à Coventry (Royaume-Uni) ont interrogé des adolescents de 12 ans afin de savoir s’ils avaient souffert de symptômes psychotiques tels que des hallucinations, des délires ou des interférences de pensées au cours des six mois précédents.

L’étude a révélé que les adolescents ayant changé d’école trois fois ou plus avaient un risque 60 % supérieur de développer au moins un symptôme psychotique avéré.

Les chercheurs pensent que les changements fréquents d’école conduisent à une faible estime de soi et à un sentiment d’échec social.

Le sentiment d’exclusion pourrait également avoir des effets psychologiques et entraîner une sensibilisation du système dopaminergique mésolimbique, qui augmente le risque de symptômes psychotiques chez les personnes vulnérables.

« Notre étude a révélé que le fait de changer d’école peut, en soit, augmenter le risque de symptômes psychotiques, indépendamment d’autres facteurs », a affirmé le premier auteur, Swaran Singh.

« En outre, participer à des pratiques d’intimidation, parfois une conséquence de changements d’école répétés, peut exacerber ce risque chez l’individu. »

Ce contenu a été publié dans 3 à 5 ans, 6 à 8 ans, Apport des neurosciences, L'école et le monde scolaire, L'enfant, La petite enfance, Psychopathologie, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>