En quoi l’école est-elle un apprentissage à la vie sociale ?

L’école, fondement de l’égalité des chances, poncif retrouvé dans bien des discours électoraux, est toujours d’actualité.

Elle poursuit un objectif aux multiples facettes à travers l’éducation dans le sens large du terme : l’éducation civique, l’apprentissage des connaissances traçant le chemin de l’orientation professionnelle du futur adulte, la socialisation de l’enfant avec la possibilité d’une vie en groupe hors du contexte familial, la découverte de l’autre avec la mixité et les classes multi-raciales, la cohésion sociale grâce à un tronc commun de connaissances dans une même langue autorisant les échanges et, par la suite, une relative égalité de chances dans un parcours professionnel.

Son caractère obligatoire tente de limiter l’exclusion par l’ignorance et invite chacun à s’exprimer en temps qu’individu à part entière.

Ce contenu a été publié dans L'école et le monde scolaire, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>