Hausse de la consommation de psychotropes en entreprise

La consommation de substances psychoactives (alcool, anxiolytiques, drogues) augmente chez les actifs.

Cette progression s’explique par la quête de la performance, le stress ou encore l’ennui, et est renforcée par la « démocratisation de ces produits », explique Dan Véléa, psychiatre spécialisé, au Parisien.

L’alcool reste la substance psychoactive la plus consommée, la cocaïne reste rare (3,8% des actifs en ont pris au moins une fois) mais son usage « explose ».

15 à 20% des accidents professionnels, de l’absentéisme et des conflits au travail seraient liés aux psychotropes.

Aujourd’hui, le dépistage est limité aux seuls postes à risque et doit être notifié dans le règlement intérieur.

En septembre, le gouvernement a présenté un nouveau plan anti-drogue qui recommande de sensibiliser les médecins du travail mais le sujet demeure largement tabou.

Ce contenu a été publié dans addictions, L'entreprise, Le stress au travail, le stress et le monde du travail, Le stress qui tue, Monde du travail, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>