Il ne veut pas aller à l’école. Dois-je le forcer ?

Les rentrées scolaires aux yeux baignés de larmes alimentent le journal télévisé des premiers jours de septembre.

L’enfant mal préparé, très naturellement, appréhendera une séparation brutale le jetant, sans défense, dans des bras inconnus. La profonde angoisse d’abandon envahira tout son être et le conduira à envoyer de dramatiques signaux de détresse (larmes, cris, pleurs..) auxquels maman, culpabilisée, ne pourra que réagir en souhaitant soulager son enfant. La solution passera par les mots : il faudra expliquer et re-expliquer que l’on a entendu les craintes de l’enfant, que maman reviendra le chercher après l’école, qu’il ne s’agit pas d’un abandon mais d’un chemin pour continuer à grandir ailleurs qu’à la maison.

L’enfant pourra se rassurer affectivement en amenant son jouet favori ou son doudou, compagnon de jeu et confident si précieux. Le refus, face à la séparation, ne sera souvent que transitoire, la communauté d’enfants pouvant jouer rapidement un rôle de modérateur et avoir un rôle attractif.

La décision étant prise, les mots ayant explicité le plus simplement possible les raisons de la séparation, il faudra se résoudre à confier son enfant aux bras tendus des maîtresses ou de leurs assistantes mobilisées pour ce jour « J ».

Amorcer un recul en ramenant l’enfant avec soi à la maison, ne fera que renforcer celui-ci dans son malaise et le confortera dans un comportement de fuite. Il faut donc souligner l’intérêt d’une préparation préalable à la rentrée, en se rappelant qu’elle n’évitera pas forcément les larmes mais, qu’elle limitera l’angoisse de l’enfant et le sentiment de culpabilité des parents.

The following two tabs change content below.
Henri Pull

Henri Pull

Psychiatre et pédopsychiatre. Psychothérapeute. Expert médico-légal. Conférencier Formateur auprès d’entreprises. Intervenant Radio France. Auteur de deux livres : « Parents-Enfants » 200 réponses aux questions les plus fréquentes. (Édition Grancher) « Stress comment reconnaître et soigner vos 150 stress quotidiens ». (Édition Grancher)
Ce contenu a été publié dans 3 à 5 ans, 6 à 8 ans, L'école et le monde scolaire, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>