L’animal contre le stress post-traumatique

La zoothérapie n’a cessé de progresser au cours des dernières années.

En France, les animaux domestiques sont de plus en plus souvent utilisés dans le cadre de programmes de rééducation physique ou auprès des personnes atteintes de la maladie Alzheimer.

Une expérience américaine montre également l’intérêt de la médiation animale pour aider les personnes à surmonter leur anxiété liée à des traumatismes.

Au sein de la base américaine de Fort Bragg, un berger allemand nommé Lexy assiste la psychiatre Catherine Runmayor dans son travail avec les militaires qui ont servi dans les guerres au Moyen-Orient et souffrent de stress post-traumatique.

L’une des difficultés rencontrées par la spécialiste est d’amener ces vétérans à sortir de leur isolement et à se confier.

La simple présence de Lexy au pied du divan permet de briser ces barrières et de rendre la thérapie plus agréable. Le chien de 5 ans a suivi un entraînement spécial pour apprendre à réagir dans des situations de détresse morale.

Les bénéfices de la zoothérapie ont été scientifiquement démontrés.

Une étude américaine a prouvé que le contact avec un animal suffit à abaisser le niveau des hormones du stress, comme l’adrénaline, et augmenter ceux des endorphines, liées au plaisir, et de l’ocytocine, l’hormone du sentiment d’affection qui a un effet anti-stress et accroît la résistance.

D’autres paramètres comme la pression sanguine et la respiration s’améliorent également grâce à la médiation animale.

Une expérience menée à l’Université de Londres a, de son côté, permis d’attester que les chiens éprouvaient bien de l’empathie face à la tristesse humaine.

Confrontés aux pleurs de leur maître, mais aussi de parfaits étrangers, presque tous les participants canins de cette étude sont venus lécher ou se frotter contre les personnes en détresse.

Ce contenu a été publié dans Agression et stress, la depression, la maladie d'ALZHEIMER, Le stress, Soulager le stress, Traumatismes, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>