Le cinéma (trop) vérité.

Nouveauté ou simple évolution logique allant dans le sens de l’approche la plus réaliste possible des intrigues pour un public qu’il faudra inlassablement surprendre et charmer, le cinéma vérité se veut sans fard face à une vague filmographique mondiale en production continue et en perpétuelle quête de renouvellement.

L’intrigue se devra d’être crédible tant au niveau du dialogue que de l’image et du jeu des acteurs. Le film, tranche de vie dramatique, comique, noire ou rose selon son contenu, crédible du fait de la perfection de la réalisation, s’apparentera sous l’œil indiscret de la caméra, à une réalité à laquelle nous finirons par adhérer sans peine. Autant de scénario, autant d’émotions !

Que penser de l’impact des films visionnés jour après jour par le plus grand nombre ?

Difficilement chiffrable et quantifiable de façon objective, j’engage de façon subjective chacune et chacun à prendre conscience de leur ressenti après de tels spectacles.

Un ressenti qui se révèlerait douloureux et négatif devrait conduire à une autocensure raisonnée pour tel ou tel thème traité, quelle que soit la notoriété du réalisateur. Ainsi une intrigue générant douleur et souffrance morale, équivaudra à un traumatisme bien réel.

Ce contenu a été publié dans La gestion du stress, Le stress au quotidien, Les distractions et le stress. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>