Les personnes dépressives n’ont pas le sens du détail

La dépression fait perdre la mémoire.

Selon une étude américaine, la mémoire des détails (mémoire eidétique) serait principalement affectée.

L’aggravation des symptômes dépressifs entraîne une exacerbation des troubles mnésiques, selon les auteurs de l’article paru dans la revue Behavioral Brain Research.

Des chercheurs de l’Université Brigham Young, dans l’Utah (États-Unis), ont mené un test assisté par ordinateur sur des sujets d’étude.

Les participants ont été invités à observer différentes images d’objets et à indiquer s’ils avaient ou non déjà vu ces objets ou des objets similaires auparavant.

Les sujets s’en sortaient globalement bien au niveau des objets connus et inconnus. Ils émettaient cependant beaucoup de faux positifs face aux objets semblables à d’autres auxquels ils avaient effectivement été exposés.

« Il ne s’agit pas d’amnésie. Il leur manque simplement les détails », a expliqué le directeur de l’étude, Brock Kirwan.

Au quotidien, ceci peut devenir problématique dans le sens où les personnes dépressives ont tendance à oublier des détails importants, comme l’endroit où elles ont garé leur voiture.

La cause de ces trous de mémoire pourrait se trouver au niveau de l’hippocampe. La croissance des nouvelles cellules dans cette région cérébrale est diminuée dans les cas de dépression, a ajouté Brock Kirwan.

Ce contenu a été publié dans Dépression et antécédents familiaux, La dépression, la depression, troubles bipolaires, Troubles humeur, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Les personnes dépressives n’ont pas le sens du détail

  1. Émane dit :

    En vienne bipolaire je constate que je suis passer d’une mémoire profonde et simplifier à une mémoire comme vous constatez plus « détaillé »
    Et je constate que celle -ci est plus superflu moin intéressante directe et simplifier que celle que je possédais durant l’anesthésie complète des parties de la mémoire cités plus haut.
    Tout était moin superflue beaucoup plus simple précis et clair je voyais des dossiers et dessins apparaître c’était génial pour la réussite et contacte mais au prix de l’insomnie et aujourd’hui je dors mieux je ressens une paix m’envahir mais la mémoire n’est plus la même que celle de la bipolarité car je me sens que tout m’est égal c’est étrange est-ce que la joie de vivre rime avec amnésie ?ca m’inquiète …….car toutes les connaissances disparaissent pour laisser place à l’ignorance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>