Les réseaux sociaux favoriseraient le tabagisme et la consommation d’alcool chez les jeunes

Les adolescents qui regardent des photographies d’amis fumant et buvant sur Facebook et Myspace sont davantage susceptibles de fumer et de boire eux-mêmes.

C’est le résultat d’une étude menée par l’Université de Californie du Sud (USC, États-Unis) et publiée dans la revue Journal of Adolescent Health.

Pour leur étude, les chercheurs ont interrogé 1 563 lycéens californiens de seconde âgés, en moyenne, de 15 ans, sur leurs réseaux d’amis en ligne et hors ligne, leur utilisation des médias sociaux et leur consommation d’alcool et de tabac.

Ils n’ont découvert aucun lien entre la taille de leur réseau d’amis en ligne et un comportement risqué.

Cependant, il en existait bien un avec l’exposition à des photographies d’amis faisant la fête, buvant et fumant.

« Les preuves indiquent que les comportements d’amis en ligne constituent une véritable source d’influence », a affirmé le premier auteur, Grace C. Huang.

« Il s’agit-là d’une information importante, étant donné que 95 % des adolescents américains âgés de 12 à 17 ans se connectent chaque jour à Internet et que 80 % d’entre eux utilisent des sites de réseautage social en ligne pour communiquer. »

Ce contenu a été publié dans la depression, Le tabagisme et l'ado, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>