L’étude des effets neurochimiques de la musique n’en est qu’à ses débuts

On sait que la musique stimule le système immunitaire par une augmentation du taux d’immunoglobuline A et des cellules immunitaires dites tueuses.

Elle a des propriétés anti-inflammatoires grâce aux changements positifs qu’elle apporte au profil des cytokines.

Enfin, l’écoute et la pratique de la musique réduisent le taux de cortisol, l’hormone du stress.

Conscients de ces vertus sur la santé physique et psychologique de leurs visiteurs, les hôpitaux et autres lieux de soins ou de bien-être adoptent souvent un accompagnement musical.

L’étude scientifique des effets neurochimiques de la musique n’en est pourtant encore qu’à ses débuts.

Mona Lisa Chanda et Daniel J Levitin du département de psychologie de l’Université McGill à Montréal ont analysé 400 études sur le sujet et identifié plusieurs pistes susceptibles d’expliquer les changements neurochimiques induits par la musique.

Les systèmes cérébraux potentiellement impliqués sont ceux de la dopamine et des opioïdes, circuits de la récompense, de la motivation et du plaisir de la sérotonine et des bêta-endophines pour l’immunité et de l’ocytocine, l’hormone dite de l’attachement.

Reste à vérifier leur rôle par des études scientifiques sérieuses.

Un bon nombre d’autres questions mériteraient d’être tranchées : les effets bénéfiques de la musique sont-ils dus à la distraction, à l’établissement d’un certain état d’esprit, au sentiment de former des liens sociaux ou à d’autres facteurs?

Les effets sont-ils différents selon qu’on pratique ou qu’on écoute de la musique?

Certains profils d’individus (en fonction de leurs traits de personnalité, facteurs génétiques ou biologiques) sont-ils plus réceptifs aux effets positifs de la musique que d’autres ?

Psychomedia, avril 2013, www.psychomedia.qc.ca

Ce contenu a été publié dans La gestion du stress, Le stress au quotidien, Le stress au travail, Soulager le stress, Traumatismes, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>