Manipuler le manipulateur

Comment contre manipuler ce manipulateur qui cherche à contrôler ma vie?

Dans les suites de la page où j’ai évoqué le portrait du manipulateur, voici comment ne pas rentrer dans son jeu.

Dans cette page, j’écris « manipulateur » au masculin, mais, l’on peut tout aussi bien lire « manipulatrice » car cela concerne tout autant les femmes que les hommes.

Le manipulateur vous tend sans cesse la perche pour vous obliger à vous exposer en vous incitant à prendre personnellement les choses en main. Il se sert de vous pour réaliser ce qu’il ne veut pas faire, aussi veillez à ne pas vous engager, à lui répondre de manière imprécise, à l’image de son message qui est toujours incitatif, mais peu précis.

Il est important de limiter au maximum les contacts directs avec le manipulateur. Évitez les tête-à-tête, porte fermée, sans témoin. Pratiquez l’art de l’esquive en reportant, autant que faire se peut, les réunions en face à face.

Il vous incitera à communiquer, le plus souvent par écrit afin qu’il puisse garder des documents contre vous. Aussi, faites attention au contenu de vos messages ; en répondant sans réfléchir, par écrit, à ses ordres ou à ses réflexions orales, vous creusez votre propre tombe.

Il sait se protéger en ne laissant que le minimum de preuves derrière lui, il cherche à vous compromettre en constituant « un dossier accablant » constitué essentiellement de vos e-mails et de vos courriers. Attention à ne pas vous piéger vous-mêmes !

Dans les réponses orales à ses injonctions, refusez de rentrer dans le jeu :

-  Avant de chercher à vous justifier, observez-le et posez-vous ces questions : Quel est son problème? Que cherche-t-il à me faire dire ?

- Sachez rester dans le flou, comme lui d’ailleurs, ne répondez pas de manière directe si cela engage votre responsabilité de façon injustifiée.

-  Sachez répondre de manière impersonnelle en utilisant des phrases toutes faites, des proverbes. Amenez-le à apporter des précisions à son discours avec lequel il cherche à vous appâter.

-  N’utilisez jamais le « je ». Employez un pronom indéfini, comme le « on ».

-  Évitez l’agressivité, cela lui dira qu’il vous a atteint(e) et blessé(e).

- Sachez lui renvoyer de façon neutre son information. N’entrez pas dans la discussion qu’il cherche à engager.

-  À des questions concernant l’activité de votre entreprise ou la qualité de travail de vos collègues, ou la qualité de votre management, si vous ne pouvez pas faire autrement que vous taire, répondez par exemple :

« C’est votre opinion, on peut le croire, vous avez le droit de le penser, c’est possible, ça peut arriver, chacun ses goûts, ne vous inquiétez pas pour moi, j’ai la conscience tranquille, je n’en doute pas, c’est intéressant, mais que voulez-vous dire par là », ou quelques onomatopées passe-partout comme, « ah bon, incroyable, vous me l’apprenez, vous m’étonnez… ».

Evitez de lui parler de votre vie privée ou de lui tendre la perche en exposant des photos personnelles. Des sites comme « Facebook », consultables par tous, constituent une arme terrible contre vous.

Vous l’aurez compris, il s’agit de ne pas lui fournir de prise sur vous.

Ne faites pas rentrer son discours ou ses actes dans votre monde personnel, il cherche à vous obliger à prendre parti.

Maintenez une distance suffisante pour vous permettre de rester spectatrice et non pas actrice.

La distance que vous mettrez entre le manipulateur et vous-même l’obligera, soit de se démasquer pour parvenir à ses fins, soit d’aller chercher ailleurs une autre victime.

Si vous l’amenez à sortir de sa prudence, sachez accumuler des preuves contre lui en gardant ses courriers électroniques, en ayant des témoins, et, pourquoi pas, en enregistrant ses discours ou en prenant des photos. Ce qui peut lui arriver de pire, c’est de se retrouver avec des preuves incontestables contre lui.

Alors, ne tombez pas dans le piège que le manipulateur vous tend.

D’une certaine manière, en appliquant ce qui est dit plus haut, la meilleure façon de se débarrasser d’un manipulateur, c’est de le manipuler.

Dr Henri PULL.

Ce contenu a été publié dans Pathologie du couple, Personnalités pathologiques, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Manipuler le manipulateur

  1. chris tof dit :

    ces techniques sont mauvaises, le manipulateur est un lâche. C’est pour cela qu’il manipule car il est faible. Pas de psychologie gnan gnan mais de l’agressivité et une grande determination a lutter et a se revolter voir même a se battre physiquement ne vont pas le destabiliser mais il va vous craindre.
    Dans la vie il faut faire des choix qui peuvent vous nuire sur le moment, perte d’emploi ou solitude mais la liberté est à ce prix.
    Il vous met dans un cadre, sortez en, quittez le ou demissionnez. Si vous ne pouvez pas demissionner suivez les conseils plus haut mais ça va pas changer grand chose a votre vie.
    Nous vivons dans un monde de faible, mettre une tarte a une conne ou un coup de tête à un connard c’est pas légal mais humain.

  2. Halia Diarra dit :

    Moi j’utilise l’agressivité verbale avec les manipulateurs, beaucoup d’agressivité même. Comme ce sont des lâches, au lieu de leur demander d’apporter des précisions à leurs propos flous, je prends le taureau par les cornes et je me permets préciser le fond de leurs pensées pour eux; ce qui a le don de les mettre en colère parcequ’ils se sentent exposer. Je leur fais conprendre que je ne suis pas une pillule facile à avaler par mon franc-parler. Ils finissent par me respecter et finalement je les évite tout en leur faisant comprendre que je ne veux pas ce genre de personnes dans mon périmètre parcequ’ils sont très énergivores.

  3. Diadema dit :

    Bonjour , tout à fait d accord avec Chris tof . Il faut leur rentrer dedans ( pas physiquement car illégal ) mais en leur démontrant leur failles et leur mensonges et en les humiliant ils en ont horreur ….et peur . Par ma propre expérience je ne Cessai de dire a la manipulatrice que ce n est que de l amour de ma part pas une faiblesse , elle continuait à essayer la manipulation . Un jour ça m’a gavé je lui ai tout dit , et envoyer ballader , avec mise en garde de tout dévoiler en public ( car ayant des preuves ) , du coup elle est devenue une autre personne d une lâcheté inimaginable … Et la vous vous dites : purée comment j ai pu aimer cet être pleutre et sans personnalité ni consistance ! Et depuis j ai la paix et surtout retrouvé la sérénité !!!! bien que je sais qu elle risque de vouloir se venger, cette fois je la met KO …. Mais ca m étonnerait …..
    Donc je suis pour de les secouer psychologiquement avec preuves à l appui , Ca ne pourra que vous débarrasser de ces déchets insignifiants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>